La certitude est une région profonde où la pensée ne se maintient que par l'action.

Richard Nixon


Dans le comics book Watchmen (Gibbons et Moore, DC Comics) Dave Gibbons croque Richard Nixon dans son propre rôle de président des Etats-Unis.
(L'image est tirée du Chapitre 10, planche 2, case 8).

Dans l'uchronie Watchmen, après qu'Eddie Blake alias le Comédien ait tué les journalistes qui allaient découvrir le scandale du Watergate, Richard Nixon abroge le 22e amendement de la constitution afin d'abolir les limites de mandats présidentiels. Il a gagné la guerre du Vietnam grâce à l'intervention du Jonathan Osterman alias le Dr Manhattan. C'est pourquoi, dans le comics, nous avons affaire à un Nixon vieillissant qui en est à son cinquième mandat.


Watchmen Gibbons et Moore (Chapitre 10, planche 2, case 8)
et
Richard Nixon photographié par Dick Halstead.

La photographie de Nixon que j'ai utilisé pour illustrer la caricature de Gibbons, est un cliché pris par le photojournaliste Dick Halstead. Cet instantané a aussi servis de couverture à la biographie du président écrite par Antoine Coppolani et paru chez Fayard.

Prince des ténèbres ? A maints égards, Richard Nixon est entré dans l'Histoire comme une figure maléfique. Seul président américain à avoir jamais été contraint à la démission, son nom reste attaché au scandale du Watergate. Mais sur toute son œuvre flotte comme un parfum de soufre. Sa fulgurante ascension politique s'est faite aux pires heures de l'anticommunisme de Guerre froide et du maccarthysme. Sa présidence s'est déroulée aux pires heures de la guerre du Vietnam, alors que l'Amérique déchirée était au creux de la vague. Sa politique étrangère, jugée sanglante, a été conspuée. Et il est vrai que Nixon et son âme damnée, Henry Kissinger, ne sont pas pour rien dans la fin tragique de Salvador Allende. Entre autres... Pourtant, Nixon voulait être un homme de paix et son bilan en politique étrangère est aussi marqué par des succès extraordinaires: l'entrée du monde dans la Détente; le spectaculaire rapprochement avec la République populaire de Chine de Mao Zedong; la fin de la guerre du Vietnam; la conclusion des accords de désarmement avec l'Union soviétique; la diplomatie des sommets; l'amorce du processus de paix au Proche-Orient... En politique intérieure, là encore Nixon est "plus que le Watergate" et son œuvre a été réévaluée. Il incarne un type de républicain aux politiques plutôt centristes, voire progressistes, dans le domaine social. Un positionnement politique qui a aujourd'hui pratiquement disparu, en raison des dérives droitières successives du Parti républicain depuis cette époque. A la lumière d'archives et de sources nouvelles, cette monumentale biographie de Nixon retrace l'histoire des Etats-Unis au XXe siècle et certaines des étapes les plus importantes de l'histoire des relations internationales, celles qui ont forgé notre monde actuel.

Quatrième de couverture de Richard Nixon d'Antoine Coppolani

 

Pour avoir plus d'informations sur la biographie du 36e présidents des USA et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. 😉

Mon point fort, si j'en ai un, c'est la performance. J'en fais toujours plus que ce que je dis. Je produis toujours plus que ce que je promets.

Richard Nixon

Retour à l'accueil